Black Mirror saison 4 : Un making of avec 6 courtes interviews

Netflix a révélé plusieurs interviews sur sa chaîne Youtube dans une espèce de making of court de la saison 4 déjà culte de Black Mirror. Des révélations croustillantes en disent plus sur l'envers du décor et le tournage de cette série très futuriste orientée science-fiction

Publié le 16/01/2018
Chaque épisode anthologique offre une vision de notre avenir proche souvent inquiétant et peu glorieux. Il est très intéressant d'en savoir plus sur les petits secrets ayant conduit au choix du scénario ou à une certaine direction artistique.

Après les easter eggs le showrunner Charlie Brooker et les acteurs du show se confient dans des entretiens en nous livrant leur commentaires et leur vision des choses :

USS Callister



Il a fallu construire l'intérieur d'un vaisseau spatial puisqu'une partie de l'action est censée se situer dans l'espace. C'est un véritable hommage à Star Trek ou Galactica et tout a été fait avec "affection" selon le producteur de ce divertissement très abouti. L'acteur Jesse Plemons jouant Captain Daly avoue que ses scènes étaient très drôles et en même temps intenses.

Arkangel



Jusqu'où peut-on aller pour assurer le bonheur à nos enfants ? C'est la question à laquelle la réalisatrice Jodie Foster tente de répondre ici. Cette dernière prétend que l'usage de la technologie de surveillance est un prétexte pour fournir à la petite héroïne le plus d'opportunités possibles dans la vie en la protégeant. Comme dit le proverbe cependant, l'enfer est pavé de bonnes intentions. La comédienne Rosemarie DeWitt prétend même que c'est du parentage de type "Black Hawk Helicopter" pour appuyer le côté intrusif et brutal.

Crocodile



Selon la productrice Annabel Jones, l'équipe a tourné en Islande avec ses vastes paysages pour accentuer le sentiment de piège et d'isolement du personnage Mia interprété par Andrea Riseborough. C.B. avance que c'est un jeu de chat et de la souris ou aucun des deux n'est au courant de l'existance de l'autre.

Hang the DJ


C'est comme le service Spotify mais en version appli de rencontres avec une playlist pour savoir quel prétendant(e) nous convient le mieux grâce à son système réactif et évolutif. On peut même dire que ça constitue une "version codifiée du monde réel" où tous nos désirs romantiques peuvent être satisfaits afin de trouver notre âme soeur pour le père de BM.

Metalhead



L'histoire la plus sombre de la saison est comme un "cauchemar en bouteille", un combat implacable et primaire pour qu'un être humain normal mais pouvant se montrer dur survive selon le même showrunner. Maxine Peake affirme que l'horreur est prépondérante dans cette trame haletante et souligne le côté meurtri de la femme de son rôle, à savoir la courageuse Bella.

Black Museum



Cette aventure est en quelque sorte l'hommage et la conclusion de l'anthologie. Il s'agit d'un marathon dans un palais du rire en réalité sordide sur ce qui s'est fait auparavant concernant les "crimes high tech." Douglas Hodge incarne le mystérieux Rolo et est d'accord sur la dimension synthétique de cette oeuvre offrant un voyage commémoratif.