Un des plus grand chef viking de l'histoire était en réalité une femme

Lorsqu’on parle de guerre et de combat, on ne pense pas souvent aux femmes. Et pourtant, il se pourrait bien qu’elles aient joué un rôle prépondérant dans d’importantes batailles. C’est en tout cas ce qu’une récente découverte laisse à penser. Un imminent chef Viking était en réalité une femme.

Publié le 19/10/2017
La science ne cesse d’évoluer et corrige peu à peu ses erreurs. Si les archéologues et autres historiens ont pendant plus d’un siècle fait fausse route sur l’identité du « guerrier » viking de Birka, un récent test ADN a dévoilé qu’il s’agissait d’un individu de sexe féminin.

Pourquoi a-t-on cru d’emblée qu’on avait affaire à un homme ? Parce que les ossements ont été retrouvé recouverts de tout un tas d’armes. De l’épée à la hache en passant par des flèches aiguisées. De plus, un jeu de stratégie et deux chevaux accompagnaient les restes du cadavre. On devine aisément que c’était une personne très impliquée dans le combat.


En comparaison aux autres sépultures, tout portait à croire que son rang été des plus élevés. La question du sexe ne se posait d’ailleurs pas du tout, elle était évidente pour tous. En effet, nous avons une image particulière des Vikings, celle d’une société patriarcale dans laquelle l’homme fort, viril et bourré de testostérone monopolise le pouvoir.



Pourtant, si l’on en croit la mythologie nordique, le rôle de la femme est présent dans les rapports de forces. On pense notamment aux Valkyries, ces célèbres vierges guerrières.

Nos certitudes sont parfois erronées. Une belle bien leçon.