Des insectes comestibles pour l'apéro : De délicieux crickets croustillants

C'est l'heure de l'apéro, sortez les insectes ! En effet depuis quelques temps une tendance insolite venue de Chine débarque en Europe et semble ravir les fans de gâteaux apéritifs d'un autre genre : Des insectes croustillants en guise de mise en bouche ! Ses petits crickets comestibles raviront vos papilles accompagnés d'un petit verre de vin à l'heure de l'apéritif.

Publié le 18/09/2017
Quelle est la nourriture qui pourrait le plus contribuer à sauver la planète ? Les insectes ! Ils pullulent facilement et nécessitent peu de soins pour l'élevage. En plus, ils sont bourrés de nutriments essentiels. Si certains les trouvent répugnants, le concept insecte apéro est de plus en plus populaire et parvient à séduire des personnes d'abord sceptiques et perplexes.

Ceux qui ont franchi la barrière mentale ont en fait aimé le goût, qui ressemble souvent à celui de la noisette. On trouve parfois les insectes agrémentés de chocolat ou d'épices, pour renforcer ou changer le goût. Une bonne idée d'apéro pour changer des petits toasts.



En plus, nos amis les insectes sont riches en protéines, qui sont même plus concentrées que chez les herbivores que l'on consomme comme le bœuf. Mais ce n'est pas tout, les insectes sont riches en vitamines B pour le métabolisme, le fer pour le transport de l'oxygène par le sang, le calcium pour la santé des os, des dents et des muscles, le zinc pour l'immunité et la production d'hormones et les acides gras essentiels, qui sont anti-inflammatoires et participent à la santé nerveuse et cardiaque. C'est du tout bénef, osons le dire.

Pour vous procurer une boite c'est sur lavantgardiste.com



Si les insectes à manger sont déjà réputés en Asie, cette pratique alimentaire a toujours été marginale en Occident. Les insectes sont perçus comme nuisibles par la majorité de la population. Quand on dit grillon ou larves, on entend probablement "beurk" en retour. Et si jamais une bête se pose sur la copine, la réaction de hurler n'est pas si rare...
Pub

Et si on va plus loin dans la démarche :

Il semble qu'on pourrait acheter des insectes comestibles à l'avenir. Il est vrai qu'il va falloir nourrir près de 10 milliards de gens au cours de ce siècle. Tout en sachant que l'élevage industriel de bêtes est coûteux en énergie, de même que la production de céréales à haut rendement. Et il faut signaler que l'empreinte carbone de ces produits est assez phénoménale. La solution est donc de miser sur le local.

Et ça tombe bien. En Europe, il y a aussi des insectes et pas qu'une seule espèce ! Les entomologues et les observateurs amateurs le savent bien. Des dizaines de bêbêtes pourraient être consommées. Il y a certes une barrière culturelle, puisque c'est un genre de denrée nouveau ici. Mais ce qui semble le plus redoutable et un gros casse-tête pour le marketing, c'est l'association des bestioles avec la saleté et la pourriture. En plus, on a tendance à les considérer comme laids et repoussants. Pourtant, il ne faut pas se fier aux apparences.