Vivre, ça coûte cher : Combien dépense-t-on en une vie ?

Publié le 31/08/2017
Vous êtes plutôt de type anxieux, à checker votre compte en banque tous les deux jours ? A l’affût de la moindre incohérence, le moindre achat suspect. Ou au contraire, vous êtes plus du genre à vous laisser porter par la vie. Moins vous en savez sur l’état de vos finances, mieux vous vous portez ? Que vous fassiez partie de l’une ou l’autre de ces catégories, vous ne pourrez échapper à la triste réalité : vivre, ça coûte cher…

Faire l’oncle Picsou ou faire l’autruche n’y changera rien. Vous pouvez arrêter de culpabiliser, ce n’est pas qu’à cause de la cigarette que vous ne pouvez pas vous offrir cette superbe voiture. Le pécu et votre divorce y sont pour beaucoup aussi. Voyez-vous-même :

Un enfant coûte un peu plus de 6000 euros par an !



Eh oui, en plus de bouleverser votre quotidien et vos bonnes vieilles habitudes de marmottes, l’enfant bouleverse votre compte en banque. On vous l’a dit, le préservatif c’est important, et pas que pour les MST. Car si mettre au monde et élever un petit bonhomme est l’une des plus belles expériences, faut pouvoir assumer derrière …

Dans votre vie, vous torcher le derrière vous aura coûté pas moins de 4000 euros …



Et ça monte vite si vous avez le postérieur capricieux ! La double-épaisseur, les couleurs, les odeurs de fleurs, tout ce luxe ça se paye. Sérieusement, ça finit dans les toilettes ! Allez allez, on le prend tout blanc et basta. Il n’y a pas de petites économies …

Une femme dépense quasi 21 000 euros dans des protections hygiéniques.

C’est pas comme si nous tordre de douleur tous les mois était suffisamment éprouvant. Il faut en plus vivre avec l’idée que sans nos règles, nous aurions pu nous offrir cette superbe voiture (rouge) dernier modèle. Et vlan ! Double souffrance ! Sinon il y a la coupe menstruel. 15-30 euros tous les dix ans, ça vaut peut-être le coup non ?).

On débourse entre 10 000 et 15 000 euros pour un mariage !



C’est pas un peu fou ? Vous dire oui devant deux témoins, c’est très bien aussi. Ça n’empêche pas la belle robe et le beau gâteau (y en aura plus pour vous). Et surtout, ça ne vous empêche pas de vous aimer. Puis entre nous, les gens viennent surtout pour parader et manger un bout de la pièce montée…

Puisque l’un ne va plus sans l’autre de nos jours : un divorce coûte entre 1000 et 7000.

Et ça, c’est pour les frais d’avocat ! On n’a pas compté les frais de notaire ou la pension alimentaire… Finalement, on aurait aussi pu faire des économies sur la robe blanche… La bleue nuit était moins chère. Ça aurait été plus honnête aussi !

Une femme dépense 40 000 euros en chaussure dans sa vie.

C’est en tout cas ce qu’affirme une étude britannique. Il faut souffrir pour être belle on a compris, mais on a oublié de nous dire qu’il faut raquer aussi ! Et puis comment devenir une reine du shopping sans un placard rempli ?

Les fumeurs dépensent 1200 euros par an…



C’est bien dommage, surtout si l’on considère le coût des soins qui sont à prévoir ! Oui, le cancer aussi c’est pas gratuit, et ça coûte de belles années de notre vie. On a toute les raisons de nous en vouloir d’être tombé dans cet engrenage. Et avec la montée du prix de paquet a bientôt 10€ ça va beaucoup gonfler la facture final !

Une femme dépense 150 euros de plus qu’un homme dans le mois.

Les règles, les chaussures… On peut presque dire que la vie d’une femme est plus chère que celle d’un homme, non ? Dans les deux sens du terme.

On dépense en moyenne dans les 380 euros par mois dans la nourriture.



Rien à dire là-dessus, c’est pour la bonne cause. Quoique… on nous informe que la facture triplerait si vous êtes fan de sushis ! Alors même si la part du budget alimentaire est moindre que jadis, c'est quand même à considérer.

A partir de nos calculs, nous pouvons en déduire que : la vie ça coûte bien cher. Si ces chiffres sont impressionnants au premier abord, échelonnés sur le mois ou la vie, ça passe inaperçu. Là où ça devient embêtant, c‘est quand on dépense beaucoup plus que ce qu’on gagne en fait. Il est là le vrai problème… Et si au final on arrêtait de se torturer l’esprit et qu’on profitait juste de l’instant présent ?