Les 13 pires psychopathes et tueurs en série de l'histoire

Qui sont les plus grand serial killers de l'humanité ? Ils nous fascinent inexplicablement, malgré leur meurtres horribles. Leur profil psychologique spécial nécessite l'aide d'un profiler pour les comprendre lors d'enquêtes criminelles révélant des faits divers sordides pire que dans les films d'horreur, accrochez vous.

Publié le 08/11/2017
Qu'est-ce qu'un tueur en série ? La plupart du temps c'est un homme d'âge moyen, qui commet des homicides avec méthode ou pas et selon les mêmes schémas récurrents le plus souvent. Il faut le différencier du tueur de masse, qui assassinent plusieurs personnes lors du même événement, comme lors d'un attentat terroristes. Il n'est pas non plus le spree killer ou tueurs à la chaîne, qui commet ses méfaits dans une période assez courte. Encore différent le sociopathe est quant à lui quelqu'un de plus émotif et impulsif, qui peut mal agir juste sur un coup de tête.

Vous avez sans doute tous vu au moins un film au cinéma mettant en scène ce genre d'individu, qui glace le sang. Les documentaires sur ce sujet abondent et on peut voir leurs interviews qui font peur et mettent vraiment mal à l'aise.

Il faut savoir aussi que tous les psychopathes ne sont pas des tueurs. Mais c'est parfois une de leurs caractéristiques. Ils sont dénués d'empathie, ne ressentent pas la souffrance de leurs victimes et ne peuvent avoir de remord. Pire, il arrive qu'ils versent dans le sadisme brutal et torturent, juste par plaisir. S'il y en a qui ont un QI élevé, sont très bien intégrés dans la société et ne laissent absolument pas penser qu'ils ont ce genre de pathologie, d'autres ont eu un parcours chaotique avec une enfance désastreuse et peinent à s'insérer socialement. Il arrive qu'ils soient très jeunes. Certaines femmes entrent dans la catégorie tueuse en série, même si c'est plus rare. La criminologie est riche d'enseignement à ce sujet :

Le Tueur du Zodiaque



Il a été popularisé par David Fincher au grand écran. Ce tueur americain non identifié a semé le trouble en Californie dans les années 60 et 70. Il aurait tué 37 personnes et sa particularité a été d'envoyer des lettres cryptées à la presse, avec un étrange symbole : une croix dans un cercle. Du moins, on croit que c'est lui malgré les risques de canular. Même s'il y a eu des centaines de suspects interrogés, on ne sait toujours pas qui il est, ni s'il est encore vivant. La police est certaine qu'en fait, il aurait fait environ 5 homicides. Dans certaines villes, l'affaire n'est toujours pas classée. En tout cas, il a stimulé l'imaginaire collectif.

Guy George



C'est un tueur en série et violeur français qui a sévit à Paris dans les années 80 et 90. Il a provoqué un fort traumatisme chez le grand public, à tel point qu'on l'a surnommé « la bête de Bastille. » C'est un pupille de l'état à l'enfance troublée. Durant son adolescence, il tuait des animaux et a même tenter d'étrangler sa sœur adoptive. Jeune adulte, il se prostitue auprès de clients gay et commet des larcins. Il finit par basculer dans le meurtre sauvage avec à peu près toujours le même mode opératoire, en tuant au couteau des femmes et on compte 7 victimes au total. De nos jours, il est en réclusion criminelle à perpétuité.

Francis Heaulme



Il a sévit dans plusieurs régions du nord de la France et on l'appelle le « routard du crime. » Venant d'une cité, il souffre d'être différent physiquement car atteint du syndrome de Klinefelter. Atteint de trouble psychiatrique, il n'hésite pas à tuer des bêtes et à s'auto-mutiler. On lui attribue 11 personnes tuées, même s'il est réputé pour avoir inventé d'autres homicides. Il déteste l'autorité et aime embrouiller les enquêteurs en mélangeant les informations, même s'il s'est montré coopératif lors de son procès. De nos jours, il est détenu dans la maison centrale d'Ensisheim, près de Mulhouse.

Michel Fourniret



Le « monstre des Ardennes » aurait tué entre 10 et 13 personnes. Ce pédophile notoire a eu une enfance mystérieuse mais aurait souffert d'humiliations causées par sa mère. Jeune, il était connu comme un élève vicieux et se faisait régulièrement battre par ses camarades. Pourvu d'une intelligence supérieure à la moyenne, il est responsable de plusieurs viols et agressions sur des fillettes. Après une première condamnation, il est arrêté en Belgique pour enlèvement. Il se révèle joueur et cynique en aimant fournir des détails sur ses méfaits aux forces de l'ordre. Il serait aussi impliqué dans l'affaire Estelle Mouzin, mais sans certitude.


Aileen Wuornos



Elle prouve que même les femmes peuvent aussi tomber dans la folie meurtrière. Prostituée, elle a assassiné 7 hommes. Un tribunal américain l'a condamné à l'exécution par injection létale en 2002. Son père était un schizophrène qui a commis des crimes sexuels contre des enfants. Elle aurait eu sa personnalité antisociale depuis assez jeune, provoquée par des abus de son grand-père. Mais on la connaît surtout dans le reste du monde car l'actrice Charlize Theron, rendu méconnaissable pour l'occasion, l'a incarné dans le film Monster en 2003. Une performance bluffante de réalisme qui montre toute l'horreur de ce cas.

Élisabeth Báthory



On quitte la période contemporaine pour plonger dans la Renaissance. Cette femme de la noblesse était une comtesse hongroise complètement folle et dangereuse. Elle aurait fait kidnapper des dizaines de jeunes filles pour se baigner dans leur sang et ainsi préserver sa jeunesse. Mais ce n'est pas tout, elle aimait aussi jouer avec les adolescentes qu'elle assimilait à des proies. Elle rusait et faisait montre d'inventivité pour les torturer lentement. Si les bains sanglants sont remis en question par les historiens, les sévices sont bien plus vraisemblables et elle a été condamné à rester enfermer dans son château jusqu'à sa mort. Au total, elle aurait fait plus de 600 victimes !

Richard Ramirez



Cambrioleur, assassin, violeur et beau garçon... Voilà ce qu'on peut affirmer quand on le cite. C'était un sataniste revendiqué qui n'a jamais regretté ses 13 assassinats. Jeune, on dit qu'il souffrait d'épilepsie et qu'il a été grandement influencé par son cousin soldat, qui lui racontait ses atrocités commises durant la guerre du Vietnam avec fierté. Afin d'échapper au climat familial, il avait l'habitude de dormir dans les cimetières. Consommateur de LSD, il aimait concrétiser ses fantasmes bizarres auprès de femmes non consentantes. Il est aussi connu pour avoir reçu bon nombre de lettres d'amour de fans féminines lui vouant un culte.
   
1 / 2