De très rares girafes blanches aperçues au Kenya

Ces girafes à la surprenante robe blanche sont des girafes réticulées du Kenya. On les nomme également camelopardalis

Publié le 15/09/2017
Elles pourraient être des sculptures grandeur nature. Une œuvre d’art e au milieu de la brousse. Mais non, ce sont bien des vraies girafes, en chair et en os. Si vous vous posez la question, ce ne sont pas non plus des girafes albinos. Mais vous y étiez presque. C’est effectivement une particularité génétique.

On connait très bien les girafes jaunes à tâches noires. On a commencé par les identifier dans nos imagiers de gosses, puis dans les zoos et quelques chanceux ont pu les découvrir dans leur habitat naturel. La girafe blanche du Kenya est si particulière, le détail de leur robe est similaire à celui du chameau et du léopard qui comptent parmi eux des spécimen d’un blanc immaculé.

Cette mère et son petit girafon ont été trouvé au Kenya, dans la réserve d’Ishaqbini. Leur couleur est dûe à une condition génétique appelée le leucisme.

Elle affecte la pigmentation de la peau mais pas des yeux, comme dans l’albinisme. Cette absence de tâche brune a un désavantage, les girafes sont visibles pour leur prédateur. C’est pourquoi elles ont été déportées dans une réserves sur laquelle veille les deux associations : Rainforest Trust et le Programme de Conservation Hirola.

La nature n’a pas fini de nous étonner. Il semble que cette couleur blanche nous permet de mieux apprécier la forme particulière de l’animal. Un peu comme un croquis ou une silhouette :