Les 13 meilleurs endroits abandonnés pour l'urbex en France

Dans notre beau pays, en France, les spots sympas et beaux paysages citadins ou ruraux ne manquent pas. Certains sont fans d'une nouvelle pratique nommée Urbex qui consiste à se rendre dans des lieux laissés à l'abandon et insolites pour visiter et faire des photos artistiques

Publié le 11/11/2017
Cela désigne l'exploration urbaine. C'est une activité en solo ou à plusieurs qui consiste à se rendre dans des lieux pour l'urbex en ville ou à la campagne. Par exemple dans une construction abandonnée souvent non autorisée au public et méconnue. Certains amateurs vont même dans les catacombes de Paris ou ses égouts. Des parties normalement interdites aux visiteurs, mais ça n'arrête pas les aficionados qui affectionnent ces lieux insolites.

Il faut dire que c'est assez excitant. Bien entendu, il y a certains risques inhérents à ce passe-temps et il faut prendre des précautions. Si le bâtiment est très vétuste, mieux vaut s'abstenir d'escalader les parois. Un casque est aussi bienvenu, en cas de chute d'objets ou de gravas. Si on doute et qu'on ne le sent pas, mieux vaut ne rien tenter. Prudence est mère de sûreté. Il faut aussi bien se renseigner sur les éventuels fuite de gaz où la présence de substances toxiques en général, voire la radioactivité comme la ville de Prypiat et sa tristement célèbre centrale nucléaire Tchernobyl...

En règle générale, les zones à risque sont surtout les usines désaffectées. Même si vous filmez ou prenez vos exploits en photo, ne faîtes pas trop les pitres. Un accident est trop vite arrivé :

Le domaine des Trois Colonnes



Cette grosse baraque a l'air de sortir tout droit d'un film de Tim Burton avec son côté biscornu et ses espaces verts qui sont en friches. On la trouve dans le département de l'Essonne. Il y a encore des affaires des anciens occupants. Attention cependant, le premier étage pourrait s'écrouler. Il y a beaucoup de graffitis, ce qui ne plaît pas à tout le monde. Malgré tout, il y a pas mal de charme. Il faut aussi savoir que la demeure fut occupée par les nazis jadis. On y retrouve des traces de leurs passages.

Le Parc Avenue



Anciennement nommé Aérocity et dédié à l'aviation, il est situé près d'Aubenas en Ardèche. Après 24 ans de service, il n'était plus rentable et une fois vide, il a un réel côté glauque... Mais c'est pour mieux ravir les urbexeurs qui y voit une formidable opportunité ! On y trouve toutes les attractions classiques comme les toboggans. Danone avait tenté le rachat mais n'a jamais réussi à le relancer, malgré les nouvelles activités aquatiques. Les clients se plaignaient des tarifs trop onéreux et des saletés pas toujours nettoyées. Il est agréable de s'y promener, mais mieux vaut ne pas tenter les manèges !

Le château Mennechet



Trop cher pour être restauré, cette belle bâtisse n'est plus du tout entretenue et commence à tomber en ruine. C'est dommage, vu le cachet de cette demeure. Elle se tient fièrement en Picardie et date de la fin du XIXe siècle. On ne sait toutefois pas qui a conçu son architecture qui frappe immédiatement l'oeil. Le nouveau propriétaire a fait un effort de nettoyage, même s'il reste vide et non meublé. Il faut dire qu'il a traversé les deux guerres mondiales, mais semblent défier le temps et l'espace. On espère qu'il restera debout encore des lustres.


Le Fort du Haut-Buc



On le trouve dans les Yvelines et il a plus de 130 ans. Il pouvait accueillir jusqu'à 820 militaires chargé de défendre la capitale. Il est triste qu'une partie soit détruite, mais ça fait partie du jeu. Attention, il est important de savoir que c'est un lieu d'entraînement privilégié du GIGN. En y allant, vous vous exposez à des poursuites judiciaires et votre cas est aggravé par la détention éventuelle d'objets illicites... Donc demandez bien les permissions.

L'Abbatoir de la Nausée



C'est une usine à cochon de Nozay qui n'est plus en fonctionnement depuis les années 80. On dit que certains peuvent encore entendre les porcs crier. Mais on espère que ce n'est qu'une légende. Il est devenu un terrain de choix pour faire du paintball et nombreux sont les graffeurs à redécorer l'endroit. Certains ne manquent pas d'humour noir ! Même s'il a été racheté par la mairie il y a plus de quinze ans, personne ne sait ce qu'il va devenir. Attention aux trous et aux chutes.

L'Hôpital des Trois Oursons



Situé à Paris, c'est comme si un virus avait fait des ravages et décimé la population, comme dans un film d'horreur. Des petits malins ont renforcé l'ambiance glauque, en plaçant par exemple une poupée dans un fauteuil roulant. Malgré tout, c'est à la fois macabre et poétique. On trouve encore les feutres et crayons des gosses hospitalisés. Nul doute que c'est une expérience unique. EDIT : Apparemment, il vient d'être refait à neuf et n'a plus du tout cette apparence.

Le manoir Ozan Selamet



C'est une grande et mystérieuse maison bourgeoise figée dans les oubliettes de l'Histoire et située en Auvergne. Elle n'est plus trop meublée. La nature semble avoir repris ses droits dans le rez de chaussée. Au gré de votre visite, vous tomberez sur une belle baignoire à l'ancienne. De quoi donner des idées. Pourquoi est-elle surnommée ainsi ? On l'ignore mais ça a l'air d'être une plaisanterie de fan d'urbex. M. Selamet est un belge d'origine turque qui a sauvagement assassiné une bonne partie de sa famille en 2002...
   
1 / 2