12 acteurs qui ont demandé la mort de leur personnage pour certaines raisons

Publié le 03/09/2017
Dans les séries et les films, l'histoire repose beaucoup sur les personnages charismatiques. On aime les voir interagir et évoluer. Et parfois, ils meurent ! C'est encore plus traumatisant quand ça se passe dans des circonstances tragiques. Mais figurez-vous qu'il arrive que les acteurs demandent eux-mêmes la mort du personnage qu'ils interprètent !

Que ce soit validé ou invalidé par la production, les exemples ne manquent pas. La mort, c'est un peu comme la naissance : ça marque les esprits et ça peut donner une nouvelle dynamique aux shows. Et bien sur ça permet de faire autre chose de leurs vies étant donné la longueur de certains séries (plus de 20 saisons pour certaines) on peut comprendre la lassitude et l'envie d'entreprendre de nouvelles choses pour ses acteurs. On vous explique tout :

Josh Charles pour The Good Wife



Personnage-clé de cette série, son assassinat a perturbé les aficionados de la série. En fait, c'était une rupture de contrat déguisée... Voilà une pratique courante dans le milieu des séries télé.

T.R. Knight pour Grey's Anatomy



Son personnage meurt dans un accident de la circulation, malgré sa popularité. Figurez-vous que tout ça cachait en fait une embrouille avec la production. Eh oui, un grand classique ! Faut pas croire que tout est rose dans le showbusiness...

Kal Penn pour Docteur House



Dans le show, Docteur Kutner se suicide. En réalité, le comédien s'est lancé dans la politique et a préféré développer ce côté-là. Finalement, il reste dans la représentation.

Isaac Hayes pour South Park



Scientologue, Isaac était blessé par les attaques de Trey Parker et Matt Stone sur sa religion. Il a donc cessé d'interpréter le personnage mémorable et sensuel de Chef et a quitté la série animée qui a fait un carton mondial.

Dean Norris pour Breaking Bad



D'autres projets pour l'acteur qui se voyait continuer ailleurs... On ne va pas spoiler mais il faut bien savoir placer la disparition des personnages dans les scénarios. Question de cohérence.
   
1 / 2