Vos plus grandes peurs et phobies sont elles liées à votre personnalité ?

Publié le 12/07/2017
Je me souviens de la terreur que j'éprouvais plus jeune, quand j'apercevais des créatures dégoûtantes à huit pattes. Du genre, la boule au ventre, l'accélération cardiaque et les mains moites. Vous l'aurez compris, j'avais la peur des arraignées, ou arachnophobie. De nos jours, ça va un peu mieux. Surtout que j'ai compris pourquoi je flippais comme ça. En fait, chaque phobie est révélatrice de notre personnalité profonde. Creusons un peu tout ça...

1. La peur de s'exprimer publiquement. En fait, si certains ont juste un peu le trac, d'autres ont carrément la trouille ! On appelle ça la glossophobie. Qui n'est pas la peur du gloss... En fait, ceci voudrait dire que vous êtes un solitaire dans l'âme. Vous avez un monde intérieur riche et n'aimez pas trop vous exprimer. On peut aussi dire que c'est une peur ancestrale, comme aborder des femmes qui nous plaisent. En effet, prendre la parole en public est risquer le jugement de ses pairs, donc une potentielle invalidation de soi et la marginalité.



2. La peur des gens. En fait, ce sont surtout les gens regroupés en masse, comme sur une place publique durant la saison touristique. Vous êtes agoraphobe. En réalité, vous êtes du genre introverti et réservé. Vous n'aimez pas que les gens pénètrent dans votre espace intime trop rapidement. Vous prenez votre temps dans les relations et n'appréciez pas les personnes intrusives.



3. La peur du vide. Quand vous êtes en hauteur et que vous regardez en bas, c'est la panique ? Même avec des sécurités fiables ? Ne cherchez plus, vous êtes acrophobe. Vous êtes tiraillé entre votre curiosité pour découvrir le monde et votre insécurité envers l'inconnu. La nouveauté n'est pas toujours simple à gérer et vous le savez.



Votre publicité, suite de l'article en dessous >



4. La peur des serpents. Là, vous souffrez d'ophiophobie. Outre le fait que les serpents sont de vieux ennemis de l'humanité depuis sa naissance en Afrique, ceci voudrait dire que vous êtes chaleureux et serviable, prêt à vous sacrifier pour votre famille. Vous avez le sens du don, surtout pour vos proches. Cette peur toucherait en fait plus les femmes que les hommes.



5. La peur du noir. Très courante, surtout quand on est gosse ! Souvenez-vous, il fallait avoir une veilleuse, ou laisser la lumière du couloir allumée. C'est de la nyctophobie. Lorsque les endroits dans lesquels vous évoluez sont bien éclairés, vous êtes d'un tempérament enjoué. En plus, vous avez l'imagination débordante. Mais justement, plongé dans les ténèbres, cette imagination vous dessert et vous imaginez des scénarios dans lesquels vous pourriez être en danger. Encore une peur ancestrale, car nombreux étaient les prédateurs à chasser uniquement la nuit. Pourtant, votre cerveau a besoin de percevoir l'obscurité pour bien dormir.



On est certain que vous allez être nombreux à vous reconnaître dans ces peurs !
Idée : pausecafein