Une nouvelle protéine découverte pour soigner la calvitie

Un scientifique coréen a peut-être trouvé quelque chose pour éviter la calvitie. Les tests sur des souris sont concluants avec la manipulation de la protéine CXXC Finger Protein 5 qui serait responsable de la pousse des cheveux.

Publié le 27/11/2017
L'alopécie androgénétique est un fléau masculin. Elle touche environ 40 % des messieurs assez tôt et certains ne supportent pas d'être dégarnis et pensent qu'une chevelure moins fournie fait perdre leur attirance, pourtant une étude récente démontre que les femmes préfèrent les hommes chauves. Il existe même des stars pleines de succès et n'ayant pas un poil sur le caillou. Aussi, Il y a déjà des traitements mais rien de vraiment miraculeux ou alors c'est très cher comme la transplantation capillaire.

Après un remède à base de wasasi pour traiter la calvitie, c'est Keng-Yell Choi, un homme de science d'origine asiatique qui mènent des expériences intéressantes sur des rongeurs. Il a identifié une molécule qui entrave la croissance des phanères et le renouvellement cellulaire de l'épiderme. Il faut donc d'agir dessus en limitant son action pour limiter la chute des cheveux et mieux : en regagner.



Le problème est que ça n'a jamais été testé sur l'être humain et il faut donc prendre cette information avec des pincettes. On se doute tout de même que les chances pour que ça fonctionne et que ce soit commercialisé un jour sont fortes. Sinon il reste toujours les techniques pour la cacher mais pas sur que ce soit terrible..