Un pull Bio fabriqué avec d'anciens vêtements et des matériaux recyclés

Le recyclage est à la fois tendance et écolo. C'est une alternative certaine pour contribuer à sauver la planète. La marque de vêtement toulousaine Hopaal a bien compris son potentiel et propose son pull innovant, fait avec 100% de matériaux recyclés. De quoi être à la mode tout en s'occupant de l'environnement.

Publié le 17/09/2017
Vous ne savez plus quoi faire de votre vieux pantalon de sport ou de cette chemise trouée et usée ? En général, vous allez le mettre dans un relais à vêtements pour la collecte. Le don, c'est très bien et mieux que de tout jeter.

Mais il existe depuis peu une jeune entreprise dans le sud ouest de la France. Sa spécialité ? Recycler des habits usagées et des bouteilles fabriquées en plastique pour faire des pulls tendance ! Il fallait y penser.

Il est vrai que l'empreinte écologique pour la confection d'un pull industriel lambda demande des tonnes d'eau, du kérosène et du pétrole en général. Sans compter les rejets en dioxyde de carbone... On vous parlait également de cette maison écologique en carton recyclé, le monde commence à prendre conscience qu'il faut du changement !

D'ailleurs à l'heure où on s'inquiète du réchauffement climatique et de ses conséquences catastrophiques sur la planète et différentes sociétés humaines, comme la montée des eaux qui vont inonder bon nombre d'endroits habités, des efforts en terme de développement durable ont été entrepris et même des états se penchent sur l'idée d'énergie renouvelable à grande échelle.

On ne peut que saluer l'initiative, en espérant que d'autres suivront. Il faut dire que pour que la Terre soit viable, il n'y a plus tellement le choix... En plus, si on ne sacrifie pas le côté fashion, c'est gagnant !

Voici un spot de pub mettant en valeur le fabricant français et son produit :



Il faut aussi signaler que le pull est dépourvu de produit pétrochimique nocif pour la santé, donc on peut carrément dire que c'est un pull bio. 10% du prix est en plus utilisé pour favoriser des projets écolos, comme planter des arbres. On ne connait pas encore le tarif à l'unité, mais ça viendra bientôt.