Quand les tueurs en séries se font tuer par leur propre victime

Parfois, les méchants deviennent eux-mêmes les victimes. Quand les pires psychopathes s'attaquent à la mauvaise personne et perdre à leurs propres jeux

Publié le 06/12/2017
Les meurtriers avec un profil particulier fascinent de nombreuses personnes. Quand ils sont très organisés, ils choisissent leurs proies selon une logique qui leur est propre. Cependant, tout ne se passe pas toujours comme prévu et ils peuvent avoir de très mauvaises surprises, jusqu'à perdre la vie.

Des hommes ou des femmes refusent catégoriquement d'être sur leur tableau de chasse. Ils s'en prennent à eux à leur tour et c'est comme l'arroseur arrosé. Ces âmes tourmentées et malades rendent alors leur dernier soupir et ne feront plus jamais de mal à autrui :

Dean Corll

Il est sans doute un des plus grands criminels de l'histoire et s'est fait connaître dans l'état texan dans les années 70 en tant que Candy Man. Ce triste surnom vient du fait que ce tortionnaire a tué presque 30 enfants. Il a été pris d'un accès de folie et a ligoté son jeune complice chargé d'appâter les victimes. Après négociation, il l'a libéré de ses entraves mais l'adolescent en a profité pour lui tirer dessus à 6 reprises.

Le tueur de L’Ohio

Neal Falls sévit aux States et s'est illustré il y a quelques années pour avoir raté sa cible. C'était apparemment un adepte de la strangulation et la prostituée qu'il fréquentait a pu saisir le pistolet de ce malfaiteur à temps pour l'exécuter. Il aurait même prononcer "vis ou meurs" en la visant juste avant qu'elle parvienne à saisir le flingue après un moment d'inattention. En fouillant sa voiture, les policiers ont constaté que le forcené avait tous les ustensiles et accessoires pour commettre une véritable boucherie. Ils ont même vu un papier contenant la liste des pauvres femmes qu'il a tué.

Mr Wayne

L'Amérique semble être un terrain de chasse privilégié pour les fous dangereux. Wayne Nance est assez gratiné : il a tenté d'abattre une femme qu'il connaissait chez elle et en présence de son conjoint. Il a d'abord donner des coups de couteau à ce dernier pour finir par s'en prendre à son épouse. Seulement, il n'y était pas allé assez fort et l'homme blessé est parvenu à se venger de son agresseur pour stopper net sa folie en récupérant son arme à feu et le mettre hors d'état de nuire. Le domicile de cette personne bonne pour l'asile contenait de sinistres traces d'autres méfaits, comme des biens ayant appartenu aux personnes à qui il a ôté la vie.

L'assassin de West Mesa

Il y a un peu plus d'une dizaine d'années à Albuquerque, un individu non identifié a placé plusieurs corps féminins dans une tombe et ils n'ont été découvert qu'en 2009. Ces jeunes adultes étaient en fait des droguées portées disparues et essentiellement d'origine mexicaine. Le suspect numéro un fut Lorenzo Montoya. Il a tenté de s'en prendre à la petite amie de quelqu'un non loin de la sépulture mais a échoué. Il s'est finalement fait dessouder par ce copain n'ayant pas froid aux yeux. Le rapprochement entre les faits s'explique par l'arrêt des assassinats peu après la mort de ce déséquilibré.