11 tueurs en séries toujours en liberté, ferme bien ta porte ce soir

Suite de l'article page 2 (suite)
Publié le 20/12/2017
Le collectionneur d'os de West Mesa



A la fin des années 2000, les restes de 11 filles (plus un foetus) ont été trouvé dans une tombe creusée par une personne inconnue, dans le désert proche d'Albuquerque au Nouveau Mexique. Cet exemple passionne les criminologues car il y a si peu d'indices et de traces pour une tuerie aussi lourde. Une grosse récompense est même offerte pour celui qui apportera de nouvelles preuves

Les anges de la mort

Cette infirmières autrichienne a euthanasié de force au moins 49 de leurs patients vulnérables, entre 1983 et 1989. son procès a eu lieu en 1991 et en 2008, elle a été relâché et vit maintenant sous un faux nom. Le mode opératoire fut par exemple d'administrer une overdose de morphine ou encore provoquer la noyade.


Karla Homolka



Cette canadienne agissait de concert avec son compagnon psychopathe Paul Bernardo. Ils ont refroidi et violé plusieurs femmes, jusqu'à la propre soeur de la concernée. Cette dernière a pu avoir une peine réduite en balançant son conjoint. Après 12 ans derrière les barreaux, elle vit maintenant au Québec comme si de rien n'était.

Nikolai Dzhumagaliev



On le surnomme Croc de Métal à cause de ses fausses dents. Il a sauvagement massacré 7 femmes et manger certaines parties de leur corps. Sa mission auto-proclamée est de "débarrasser le monde des prostituées" selon ses propos. Grâce à un diagnostic psychiatrique de schizophrénie, il n'a fait qu'un an au mitard et est aujourd'hui dans les rues

Nikita Fouganthine



C'est un finlandais au regard glacial et ayant commis trois meurtres en 1988. Il s'est échappé de sa cellule à de multiples reprises et a continué de commettre délits et crimes, comme la prise d'otage d'un professeur. Toutefois, il a été libéré sur parole en 2011, a maintenant 52 ans et vit à Helsinki.
2 / 2