la signification secrète des tatouages en prison

Publié le 08/08/2017
Le tatouage s'est bien démocratisé depuis plusieurs années. C'est même devenu tendance. Pourtant, à la base, c'est un truc de marginal. Bikers, prisonniers, gangs, ce sont des signes d'appartenance. Gangstas O.g., chicanos, yakuzas... On s'affiche pour montrer qui on est. Un thug, un voyou, on veut faire peur et intimider. Mais aussi s'insérer plus facilement dans un groupe lors d'un séjour au pénitencier. Bref, on affiche la couleur !

Ne vous êtes-vous jamais demandé la réelle signification de ces tatouages de gros dangereux ? Nous avons enquêté sur leur sens profond et caché. Voici nos trouvailles :

Les yeux. Il semble que ce soit un code dans les prisons russes. Sur la poitrine, ça veut dire "attention, je te regarde." On veut donc montrer qu'on est un bon observateur. Situés en bas sur l'abdomen, ceci signifie qu'on est homosexuel. On vous laisse deviner à quoi correspond le nez... Ben quoi ? On peut être taulard et avoir de l'humour !



La Sainte Vierge et Jésus. Pour les russes orthodoxes, c'est un symbole de protection, mais qui signifie aussi que la vie hors la loi a commencé dès le bac à sable... Les caïds des cours de récré peuvent aller se rhabiller.



La sirène. Encore une lubie de russes. Le détenu a agressé un mineur et en est fier...



1488. Porté par les néonazis. 14 veut dire les 14 mots du slogan de David Lane, l'activiste suprémaciste américain : "We must secure the existence of our people and a future for White Children" Pas bien fréquentables, ces joyeux lurons ! 88 signifie double H, huitième lettre de l'alphabet. On a donc HH : Heil Hitler. On vous fait un dessin ?

   
1 / 2