6 villes qui proposent de vous payer pour venir y travailler

Publié le 20/08/2017
Vous souhaitez explorer le monde ou vous désirez simplement changer de région tout en étant peu exigeant ? Il n'y a pas que Paris, Londres, Tokyo, Pékin ou New York dans la vie. Il existe des lieux qui ont besoin d'habitants motivés et mieux : on vous êtres payé pour y vivre et y travailler ! Que demande le peuple ?

Il existe des endroits sinistrés ou qui ont besoin d'un bon boost économique et de relance. Qu'ils aient connu la crise ou que les gens aient préféré aller dans les grandes cités plus dynamiques, il y a aujourd'hui de la place et des communautés qui vous accueillent les bras ouverts. Enfin, si vous êtes prêt à bosser et à poser vos valises un moment ! On vous parlait dernièrement du village italien de Bormida qui donnerait 2000 euros aux personnes venant s'installer dans sa ville à l'abandon. Cette fois ci, Découvrons des villes qu'il convient de rendre attractives de nouveau et qui propose un pécule pour les nouveaux travailleurs :

Détroit (USA)



Anciennement une ville prospère, grâce à l'industrie automobile. Plus de 2000 dollars offerts à ceux qui voudraient y poser leurs guêtres. Attention à bien choisir votre quartier, certains sont malfamés.

Ponga en Espagne



Un village presque abandonné. Mais plusieurs milliers d'euros sont promis si vous allez y vivre, et d'autres si vous faites des enfants sur place !

Utrecht, Pays-Bas



Une ville ravissante avec 850 euros offerts pour chaque nouvel habitant, un maire qui teste un genre de nouveau revenu universel.

Curtis, Nebraska (USA)



Plutôt original : un terrain offert pour quiconque propose une bonne idée pour améliorer la vie de la population...

Etat de l'Alaska



Une région rude et froide. Parfaite si vous êtes un amoureux de la nature. Anchorage, la capitale, est une ville assez paisible et confortable. Mais là-bas, ce sont dans des lieux peu peuplés que vous pouvez bénéficier d'aides financières.

Région de Saskatchewan au centre de l'état Canadien



Une zone dont le nom est difficile à prononcer, mais les djeun's entrant dans la vie active peuvent gagner plus de 15 000 dollars pour s'y installer.